Indianostrum

Aide à la rénovation et au fonctionnement d’un jeune théâtre à Pondicherry dans la province du Tamil Nadu

LE THÉÂTRE INDIANOSTRUM
À PONDICHERRY, TAMIL NADU, INDE DU SUD

Indianostrum

Indianostrum, créé et dirigé par Koumarane Valavane, ce cher théâtre de Pondichéry que nous avons découvert en janvier 2016 et que nous avons décidé de soutenir prépare à partir de janvier 2017 un grand projet en France, au Théâtre du Soleil.

Après avoir accueilli en janvier 2016 les premières répétitions de ce qui deviendra « La Chambre en Inde » d’Ariane Mnouchkine, présentée actuellement au Théâtre du Soleil à la Cartoucherie de Vincennes, ce sera au tour de la compagnie du Soleil d’accueillir Indianostrum du 10 avril au 25 juin 2017 .

La petite troupe venue de Pondichéry proposera :

  • trois spectacles
  • un stage avec le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris pour connaître le grand mythe indien du Mahabharata et ses différentes formes théâtrales
  • des lectures, concerts, rencontres

Quelques mots sur ces trois spectacles, qui réunissent un travail de longue haleine et les multiples talents de ses acteurs et danseurs indiens …

Kunti – Karna

Inspiré de la célèbre épopée du Mahabharata, cette tragédie est construite à partir des textes de Rabindranath Tagore et de Jean-Claude Carrière.

Spectacle de l’abandon, de l’identité et de l’art martial, Kunti-Karna, déroule le fil du destin de Kunti, la mère, qui abandonne le fils illégitime, Karna, qui deviendra un grand guerrier et qui mourra des mains de son demi-frère.

Terre de cendres

Cet émouvant projet est né en 2009 de la situation des hommes et femmes tamouls plongés dans la guerre au Sri Lanka.

Ou comment faire une création sur cette tragédie en direct en étant assis au milieu de tant d’émotions. Comment distinguer le sentiment d’injustice de la haine, comment justifier la mort des innocents comme les conséquences inévitables des affrontements entre le bien et le mal ?

C’est grâce à la grande poétesse tamoule Poundidavadi que la troupe a pu trouver les mots qui tissent ce spectacle et déployer un rituel qui permet d’entendre les paroles des défunts, de tous les défunts : les tueurs, les complices, les courageux, les lâches, les héros, les résistants … surtout les résistants.

Karuppu (Noir)

Karuppu, c’est le point noir que l’on met sur la joue d’un nouveau-né

Karuppu, c’est l’esprit de l’homme vigilant …

Karuppu, c’est la déesse Kali, forme ultime de l’énergie

Karuppu, c’est la vision d’un monde simplement issu de l’union de Pakriti (le féminin) et de Purusha (le masculin)

Cette union entre l’énergie et la conscience, dynamique de tout un univers, aussi fragile que la relation entre l’homme et la femme …

Karuppu, est un spectacle de théâtre dansé sur une musique de Jean-Jacques Lemêtre, compositeur et musicien du Théâtre du Soleil.

Les partenaires d’Indianostrum

L’Alliance Française de Pondichéry, le Théatre du Soleil, l’Association ARTA de la Cartoucherie, le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris ainsi que la fondation IFA Inde, l’Institut Français de Paris, l’Association Paysages Humains, les Editions Zulma, l’ONDA.

Nous vous proposons d’être un partenaire privilégié de cette coopération artistique en apportant un financement à l’organisation de cette tournée par un DON sur ce site (à droite en haut de cette page)

 

L’agenda de la tournée 2017

Du 10 au 19 avril : répétitions au Théâtre du Soleil

Du 19 au 30 avril : Kunti-Karna (1h30) en tamoul sous-titré en français

Du 3 au 21 mai : Terres de cendres (2h30) en français, tamoul, kannada

Du 24 mai au 4 juin : Karuppu-Noir (1h30)

Du 5 au 25 juin : Stage avec 15 élèves du CNSAD

————————————————————————————————-

lettre de Kourmarane Janvier 2017

Cher ami(e)s

Vous êtes nombreux a connaitre ma passion pour le théâtre, mon parcours
et cette incroyable aventure qui est Indianostrum théâtre, troupe née une première fois a Luminy en 1997 puis ressuscité en 2007 au sud de l’Inde. 
Cette année nous sommes accueillis au théâtre du soleil du 4 avril au 4 juin pour présenter trois de nos spectacles : Kunti-Karna, Terre de cendres et Karuppu.
Pour cela nous avons lancé deux souscriptions :
Une via un site de collecte de fonds indien :   Cycle de vie
et une autre via une association française ‘Les paysages humains » : paysages humains
Je remercie tout d’abord ceux d’entre vous qui ont deja contribue. 
Cette année nous fêterons le  dixième anniversaire de notre troupe en Inde, dix années de travail, de sacrifices, de réelle passion et d’innombrables soutiens et rencontres qui nous ont mené a une résidence au théâtre du soleil, lieu qui nous a tant inspiré…
Et a cette occasion vont être dessinés les contours de l’existence de nos dix prochaines années a venir… 
Notre seul et unique souci a  toujours été le financement et c’est tout ! car nous disposons d’un lieu magnifique a Pondichéry, de compagnons passionnées et nous sommes animés d’un désir inépuisable pour le Théâtre… et d’une conviction qui nous guide de plus en plus : Le théâtre va être un des derniers refuges de notre société pour penser sur nos maux et aussi pour rêver d’un monde encore plus beau. 
Il y a des institutions, des fondations, des pays, des villes et des régions qui financent le théâtre dans le monde entier et cette résidence a Paris nous permettra d’établir des liens avec eux, les seuls, potentiellement capables de nous donner des moyens de poursuivre dignement ce que nous faisons : 
Raconter des histoires, parler des rêves, panser nos douleurs, accueillir du public, partager notre passion avec les enfants, s’adresser aux sens et chercher la poésie ou la musique intérieure de chacun de nous… Oui, inviter l’autre a vibrer ! 
Votre contribution est essentielle et mon engagement est le suivant :
Essentielle car elle nous donne tous les moyens de mener ce combat pour exercer dignement notre métier. 
Nous espérons la victoire, synonyme bien entendu d’autres combats a venir…
En cas de défaite, elle sera la dernière car je ne m’imagine pas a dire a mes compagnons de route qui ont tant sacrifié pour croire a ce rêve commun de continuer… 
Tous les jours, je suis témoin de notre situation sociale, matérielle et humaine. Tous les jours je me sens impuissant a améliorer notre sort, de donner de l’espoir a ces jeunes qui viennent se donner cœur et âme au théâtre, mes mots ne suffisent plus face aux feux de la cuisine qui se sont éteints, a cette fracture qu’on ne peut pas bien soigner, a cet agent qui vient pour nous couper l’électricité, a notre propriétaire qui nous exige un loyer plus en accord avec le marche actuel, a nos donateurs qui sont épuisés; les rêves se font du souffle des mots pendant que la réalité nous étrangle chaque jour un peu plus…
Ce n’est pas un chantage mais l’unique moyen de préserver le feu intérieur qui m’anime, le plus grand danger serait de voir les rêves sonner comme des mensonges a nos oreilles…
Je vous remercie infiniment de croire encore en nous et de soutenir encore et encore nos aventures et soyez sur de notre victoire car nous disposons d’une arme secrète et redoutable : Le théâtre. 
Quelque soit votre contribution (un simple partage de ce mail), je me suis toujours senti porté par l’amitié.
Koumarane.

———————————————————————————————– 

Lettre de Koumarane  Février 2016

Chers amis,

J’espère que vous allez bien et que les petites graines qui vous avez
semé sur votre passage ont commencé à germer…
En ce qui nous concerne, il y a enfin de la lumière.

Notre tournée en France en résidence au théâtre du soleil a été
confirmée et nous sommes du coup invités à Danemark par un grand
metteur en scène Eugeno Barba à jouer dans son théâtre.
J’ai partagé ces bonnes nouvelles à toute la troupe et nous en sommes
très heureux

J’ai joint à ce mail le reçu scanné de votre donation et je vous en
remercie bien au nom de toute l’équipe. Pourriez vous me communiquer
votre adresse postale pour que je vous l’envois par courrier?

la troupe a joué jusqu’à al fin du mois de février Terre de cendres.
je vous fais parvenir deux articles qu’il y a eu sur le spectacle.

http://www.thehindu.com/news/cities/puducherry/stories-a-moving-force-in-times-of-strife/article7849248.ece

http://www.thehindu.com/news/cities/puducherry/bringing-alive-world-war-ii-through-folk-art/article7816918.ece

Durant ce mois, nous allons filmer notre spectacle pour le proposer à
des festivals.

Dès le 1 mai une partie de l’équipe va aller se former dans une forme
de théâtre populaire dans un village durant deux mois avec un grand
maître.

Puis nous devrions présenter un petit travail que nous sommes en train
de faire sur Ophélia dans le festival « Hamara Shakespear » fin juin à
Chennai.

Nous allons jouer ensuite ce spectacle tout le mois de juillet dans notre théâtre.

Dès septembre une jeune fille qui a dirigé une école de théâtre à
Mumbai va nous rejoindre comme administratrice de la compagnie. je
pense que c’est cet aspect-là que nous devrions développer à tout
prix. Nous aurions enfin quequ’un ayant les compétences pour diriger
notre compagnie, mon alter-égo administratif.

Voila un peu de nouvelles… Pleins de rêves de nouveau, une équipe
très motivé, une belle tournée qui nous attend et nous voilà au
travail…
Bien cordialement
Koumarane

———————————————————————————–

La compagnie Indianostrum a été créée il y a 7 ans par un metteur en scène franco-indien Koumarane Valavane.

Après avoir affronté les difficultés de monter une troupe de quelques comédiens à Pondicherry, en 2012, Indianostrum prend possession d’un petit théâtre, la salle « Jeanne d’Arc » qui fût pendant 80 ans un ancien cinéma français.
Son nom complet sera donc : Indianostrum « Pathe, Ciné Familial ».

Indianostrum s’est donné pour but de promouvoir le rôle du théâtre moderne dans la vie culturelle du pays en développant des nouveaux textes, en soulignant les spécificités du théâtre moderne indien, en explorant les relations entre les formes traditionnelles et enfin en dépassant les divisions politiques, sociales et historiques.

Du 14 au 30 décembre 2015, actuellement, Indianostrum accueille Ariane Mnouchkine et 12 interprètes de sa compagnie Le Théâtre du Soleil pour des ateliers au sein de son Ecole Nomade.

Pourtant en 2013, un incendie avait causé au théâtre d’importants dégâts.
Et aujourd’hui la toiture reste à réparer, le système électrique à refaire, le bâtiment à rénover …

Grâce à Valérie Joly (compositrice et interprète de musique), nous avons pris connaissance du travail de cette courageuse compagnie.

Nous les rencontrerons les 24 et 25 janvier 2016 et nous pourrons évaluer et décider ensemble de notre engagement à leur côté.

« Nous avons tous besoin d’une issue créative – une fenêtre, un espace – pour ne pas perdre les traces de nous-mêmes. » Norman Fisher

Compte-rendu

Notre visite à Indianostrum, Pondicherry, au Tamil Nadu, l’un des plus grands états de l’Inde du Sud, les 24 et 25 janvier 2016.

Nous voilà en compagnie de Koumarane Valavane et de sa petite équipe, assis, buvant le thé, dans le théâtre joliment peint.

Une petite équipe pleine d’énergie et de courage, affairée autour de l’accueil de la troupe d’Ariane Mnouchkine (le Théâtre du Soleil, La cartoucherie, Paris) qui vient de mener les premières répétitions de sa prochaine création ici même. En effet depuis décembre 2015 une quinzaine de comédiens et de musiciens y ont menés avec succès des ateliers attirant plus de 80 « apprentis » de toute l’Inde.

Des pans de costumes dans l’entrée, une scène vidée de ses décors, ont laissés la place à l’inspiration et au travail de recherche.

Une agitation créative qui nous a réjouie !

Mais ce dimanche à Pondicherry, tout le monde est en ballade, et nous pouvons écouter au calme, Koumarane nous faire part de ses ambitions, des épreuves passées (le feu qui a ravagé plus de 60% de l’équipement en 2013) et de sa prochaine aventure.

Une nouvelle aventure, à long terme, qui permettra à ces artistes de promener et de promouvoir des formes modernes tout en s’inscrivant dans la tradition du théâtre folklorique : la création d’un théâtre ambulant, tel celui de Molière, partant sur les routes du Tamil Nadu, cette fois, pour connaître, exercer et finalement transcender les formes classiques.

En effet, chaque année les spectacles folkloriques, lors de multiples festivals, se répandent dans les villages. La tradition voulant qu’ils durent toute la nuit.

Ainsi d’avril à septembre 2016, le projet d’Indianostrum sera de trouver son chemin dans ces campagnes et de perfectionner, tout en jouant, cet art traditionnel du spectacle folklorique.

Le reste de l’année, de retour à Pondicherry, la troupe retrouvera la scène d’Indianostrum pour y présenter ou y diffuser d’autres spectacles.

 

Tout à l’affaire de maintenir cette troupe permanente (une dizaine de salariés, une dizaine en formation), Koumarane a toutefois des difficultés à « boucler les fins de mois » …

Les subventions et aides institutionnelles sont rares en Inde et 45% de son budget est couvert par des donations (budget annuel de 30 000 €)

Nous avons donc entamé avec ce théâtre un partenariat que nous espérons à moyen ou long terme.

Nous avons participé, ce jour, à leurs efforts, à hauteur de 2 000 € et nous transmettrons dans quelques semaines une nouvelle donation de 700 € supplémentaires. Ce montant de 2 700€ étant équivalent au paiement d’un mois de salaires de la compagnie.

 

« Le rêve raccourcit la vie. Il était temps de commencer. »

Koumarane Valavane in « Le monologue de Gayatri »

Lien : www.indianostrum.org

Soutenir le projet

Faire un don, c’est contribuer au projet

Faire un don

X

Paysages Humains’ IBAN: « FR76 3056 8199 0800 0285 4780 181 »
SWIFT (BIC) : CMCIFRPP
Banque transatlantique
26 avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris – France –

Note : Bien préciser sur le virement le nom du projet soutenu

Photos

Actualité

  • 07.01.2017

    Après avoir accueilli en janvier 2016 les premières répétitions de ce qui deviendra « La Chambre en Inde » d’Ariane Mnouchkine, présentée actuellement au Théâtre du Soleil à la Cartoucherie de Vincennes, ce sera au tour de la compagnie du Soleil d’accueillir Indianostrum du 10 avril au 25 juin 2017 .