Hung et HONG AN

Collaboration avec Hung et ses amis pour la construction d’un pont reliant des villages sur le Mékong permettant ainsi aux enfants d’accéder à leurs écoles

Hung et l’association HONG AN
HO CHI MINH, VIETNAM

Hung et HONG AN

Visite à Saigon le 28 mars 2016

Compte-rendu

 

Ho Chi Minh City ou plutôt Saigon comme tout le monde l’appelle encore, frénétique, ouverte, moderne, bruyante et lumineuse ville du Sud-Vietnam où nous suivons les aventure de Hung Dinh, de ses amis, de l’association Hong An.

Le projet qui nous a en premier lieu mené vers cette équipe formidable d’une dizaine de personnes réunies par Hung, tous venant d’univers différents (instituteur, acupuncteur, boulanger…) est la construction de pont dans le delta du Mékong.

A notre arrivée le 28 mars, le premier pont vient d’être inauguré

Construit à plus d’une journée de route de la ville, après des heures de conduite en scooter sur des chemins étroits entre deux eaux, les lieux sont effectivement isolés.

Ces projets de construction sont couteux (20 000 $) et nécessitent l’intervention des gens des villages environnants.

L’inauguration est à la fois sérieuse et joyeuse : chacun est récompensé de ses efforts, le pont est large et blanc, solide, qui permettra enfin aux enfants de passer la rivière pour se rendre à l’école sans danger et sans de longs détours et aux paysans de se déplacer facilement entre les deux rives.

Nous sommes déjà partant pour soutenir la construction du prochain pont d’ici un an environ le temps de réunir les fonds et toutes les énergies bénévoles possibles !

Nous aimerions y participer, voyage au delà du Mékong, rencontres et réalisation … nous avançons d’ores et déjà la somme de 500 $ que nous compléterons du même montant au début des travaux

Mais ce jour de mars, c’est une chevauchée en scooter que nous propose Hung. Accompagnés de son équipe, nous partons, 6 scooters vrombissants et chargés de cartons de victuailles et de boissons, visiter l’orphelinat du Père Tom.

A une quinzaine de km, dans la grande banlieue qui entoure Saigon, dans le dédale des rues très étroites, nous retrouvons une maison pleine d’enfants et de fleurs.

Le père Tom, qui a fait des études de chimiste, a tissé des relations privilégiées avec l’hôpital du quartier où il a commencé à soutenir par ses conseils et son attention les jeunes femmes en détresse qui y trouvaient refuge, enceintes, exclues le plus souvent de leur famille …

Avec la confiance des médecins et de l’administration, il a commencé il y a 7 ans à accueillir un, puis deux enfants, des garçons … aujourd’hui la maison est rempli : 15 enfants y sont hébergés, les grands sont à l’école, les petits jouent dans la petites salle derrière, curieux de nous voir, joyeux de gouter les bonbons et les douceurs que l’on décharge des scooters.

Depuis les débuts, le Père Tom tente de garder le lien avec les mères et certaines sont revenues chercher leurs enfants.

Mais la situation est précaire pour tout le monde

Le Père Tom tente de faire vivre sa maisonnée en réalisant des bouquets de fleurs qu’il vend en ville chaque jour pour 2$.

Malgré leurs conditions déjà précaires, les voisins sont généreux.
Mais cela de suffit pas à palier aux frais .

Le Père Tom gagne 500 $ par mois, paye 200$ de loyer et chaque enfant coute 75$ (sans frais scolaires) … les fins de mois sont difficiles

C’est là qu’interviennent Hung et l’association Hong An pour les soutenir.

Touchés par ces volontés généreuses, nous participons à leurs efforts (500 $)

Rejoignant le flux tumultueux des scooters, grisés par la vitesse et la poussière, nous rentrons fatigués et heureux de ces rencontres.

—————————————————————————–

 

Depuis 20 ans, Vu Dinh Hung a pris part à de nombreuses actions caritatives, souvent des initiatives personnelles.

Tout d’abord en s’impliquant dans plusieurs projets avec un groupe de collègues de la Vietnam Airlines, où il travaillait.
Puis il a réussi à organiser parmi ses relations, des petits groupes de volontaires afin de mener des actions ponctuelles dans les provinces (en moyenne deux jours), visant a fournir des soins médicaux et dentaires, des médicaments à des enfants défavorisés, ou atteints du VIH, à des minorités ethniques, ainsi qu’a des personnes âgées.

Il travaille généralement main dans la main avec des associations religieuses caritatives locales qui agissent en tant que relais sur place (catholiques et bouddhistes).

D’autres activités incluent des visites et des animations pour enfants – avec des clowns, des bateleurs, de petits théâtres et même des coiffeurs – à l’occasion des fêtes locales au cours desquelles ces volontaires distribuent des friandises, matériel scolaire, lait, mooncakes…
Lors de ces manifestations, déguisé en Général, Hung présente des démonstrations de Kung Fu.

Autre sorte de rituel : le plaisir d’interrompre les festivités de la veillée du Nouvel An entre amis et famille, pour offrir des présents et de la convivialité à des personnes âgées, seules et sans abri, au gré des rencontres dans les rues.

Les activités actuelles et à venir donnent désormais plus d’importance à la construction d’infrastructures : des écoles et des ponts dans des zones défavorisées.
Des projets a plus long terme au regard de la distribution de nourriture et denrées de base, moins nécessaire grâce à l’amélioration du niveau de vie.
Ces nouveaux projets sont menés en collaboration avec l’association HONG AN.

Celui qui a retenu notre attention est le projet de construire un pont (voire deux) dans le delta du Mékong.
Ces ponts qui permettront aux écoliers de se rendre plus directement à l’école, sans traverser les nombreuses voies d’eau à la nage et, tristement, souvent, se noyer.
En effet, de plus grand ampleur, ces infrastructures nécessitent des financements plus importants.

Hung nous annonce en février qu’ils ont pu achever un premier pont permettant aux enfants de rejoindre enfin leur école sans danger.

Le second chantier va démarrer et nous pourrons en voir l’évolution.

En effet, nous serons ensemble à Ho Chi Minh Ville du 26 mars au 2 avril 2016 et nous nous rendrons sur place ainsi que sur le site d’autres projets…….

Lien:
Facebook : Tu Tien Hong An